Los Baños de Vilo

img 20200823 190844 541 Amoureux de l'Andalousie
img 20200823 200301 154 Amoureux de l'Andalousie

Dans les hauteurs de l’Axarquía dans la province de Málaga à 600 m d’altitude et à 2,5 km du village de Periana, se trouvent Baños de Vilo et ses anciens thermes.

b11

La sortie de la source

b15

Les algues

Notre partenaire eBookers.fr pour vos réservation d'hôtels en Andalousie

Cachés par une végétation luxuriante, los baños de Vilo sont au confluent des ruisseaux Vilo et Zapata.
Aux XVIIIe et XIXe siècles, ils étaient considérés comme les plus importants d’Andalousie.
Une eau à la température constante de 21°C, chargée en soufre, en magnésium, en calcium et en azote, en font une eau spécialement indiquée pour les maladies de peau
 Déjà, les Romains venaient y soigner leurs blessures.

Historique

Selon les historiens, en 1828, un bâtiment avec de nombreuses pièces fut inauguré.
l semblerait qu’en 1860, il y avait soixante maisons d’hôtes pouvant accueillir environ 300 personnes.
Dans l’établissement, il y avait des baignoires et des ustensiles nécessaires pour prendre les bains à la température souhaitée. Des bains chauds étaient situés à l’intérieur des pièces, au-dessus d’un réservoir situé sous l’une des galeries. Les piscines avaient des trous dans la partie inférieure afin d’en faciliter la vidange. L’eau chaude était chauffée grâce à une chaudière.

La source d’eau minérale qui née entre les rochers, venait alimenter deux grands bassins circulaires. À l’époque, deux autres sources qui se trouvent un peu plus loin venaient alimenter les bassins des thermes.

Malheureusement suite à des désaccords des communes de Vélez-Málaga et de Periana, notamment sur les actes de propriété, les thermes furent laissés à l’abandon et se détériorèrent très vite.

Après de nombreuses années de déclin, en 1892, l’établissement est reconstruit.
Une nouvelle auberge est construite, ainsi qu’un bâtiment pour les bains, avec une piscine circulaire, une cabine de douche avec des jets.
Une analyse des eaux fut faite et des brochures publicitaires furent largement distribuées.

Mais en 1907, une énorme tempête s’est abattue sur la Sierra et entraîne tout sur son passage.
Le fils du propriétaire meurt dans cette tempête, piégé dans la boue. Le maire de Vélez-Málaga qui était là en cure est mort également.

En 1990, la commune de Periana en devient propriétaire.
De 2003 à 2007, des travaux de réhabilitation du site sont effectués et en 2015 la construction de 5 Logements touristiques.

Il y a actuellement un projet de SPA, approuvé dans le Plan de dynamisation Touristique de l’Axarquia, avec un budget d’environ 300 000 € et qui servira à renforcer le développement touristique de Periana.

Conseils

– Attention lors du bain, le sol est très glissant à cause des algues.
– Il n’y a pas d’espace de pique-nique et peu de place autour du bassin, c’est vraiment juste pour venir passer un moment.
– Pas de buvette, ni restaurant à Banos de Vilo, il faut aller jusqu’au village de Periana.

Comment y aller ?

Une fois arrivée à Baños de Vilo, il n’y pas de parking de prévu, il faut donc se garer le long de la route. À coté du bâtiment ou se trouve les logements touristiques, un grand portail, il suffit de le passer, de traverser la cour, de passer sous la tonnelle de fleurs, puis le pont et vous apercevrez les murs ou se cache le bassin !
Bonne baignade !

Info: Cet article a été écrit lorsque le blog s’appelait Un aller simple pour l’Andalousie.

Merci d’avoir parcouru notre article, n’hésitez pas à le partager et à le commenter si vous avez des précisions que vous souhaitez partager avec nous et les lecteurs de l’article. Pensez aussi à vous abonner pour être averti par email de chaque nouvel article posté sur le blog Amoureux de l’Andalousie.

Partager l’article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Participez à la création des contenus écrits, photos et vidéos de Amoureux de l’Andalousie et de la gestion du groupe Facebook grâce à notre Tipeee, gagnez des cadeaux pour Noël et soutenez notre communauté.

Espace abonnement

Laisser un commentaire