Guadix, ville millénaire

Le temps d’un week-end, nous sommes partis en famille à la découverte de la merveilleuse province de Grenade du côté de la ville de Guadix et du désert de Gorafe.

Nous avons décidé de partir en van avec notre partenaire VanBreak. Ces lieux nous paraissaient tout indiqué pour pratiquer la vanlife !

Ce style de vie est de plus en plus prisé dans le monde et permet une vraie sensation de liberté avec un retour à la nature. Van aménagé ou petit camping-car sont parfaits pour parcourir ce coin d’Andalousie ressemblant pour beaucoup à l’OUEST Américain.

Van Break est une entreprise de Malaga très connue et spécialisée dans les vans aménagés et camping-cars en Espagne. Ensemble, nous avons mis en place un partenariat et pu profiter d’un confort exceptionnel avec le van California Ocean de Volkswagen.

Pour plus d’informations sur VanBreak, vous pouvez parcourir notre article disponible ICI.

Merci à eux d’avoir rendu ce reportage possible et nous vous encourageons vivement à essayer la Van Life et à faire confiance à VanBreak pour vous accompagner que vous parliez français, Anglais ou Espagnol l’équipe de VanBreak sera disponible. N’hésitez pas à les contacter de notre part pour vos envies de voyages en van aménagés et en camping-cars partout en Espagne.

Retrouvez la 1ere partie de notre week-end vanlife en vidéo, suivi ci-dessous: de toutes les explications sur les lieux de visite.

Une fois le van chargé de nos affaires pour le week-end, nous avons pris la route direction Guadix… Sur l’application Park4Night, j’avais repéré plusieurs endroits pour passer la nuit.

En effet, entre le village de Purullena et la ville de Guadix, se trouvent plusieurs points de vue au niveau des Badlands qui surplombent les villes et villages des alentours. Nous avons passé une belle nuit, au calme et avons pu admirer un magnifique lever de soleil sur les badlands…

Si vous ne partez pas en Van comme nous, vous pouvez aussi réserver un hébergement via notre partenaire eBookers.fr

Guadix se trouve à une altitude de 913 m au-dessus du niveau de la mer, sur le versant nord de la Sierra Nevada.

Habitée depuis la préhistoire, des fouilles archéologiques indiquent la présence de l’homme depuis l’âge des bronze. Ce fut ensuite au tour des Phéniciens, Carthaginois, puis des Romains de s’y installer ; on retrouve d’ailleurs les ruines d’un théâtre romain en plein centre de la ville. Ce fut une importante colonie romaine, appelée “Julia Gemella Acci”, et une des premières villes d’Espagne à devenir chrétienne.

Sous la domination musulmane, la ville acquiert la physionomie urbanistique arabe, que l’on peut encore retrouver aujourd’hui dans certaines rues. Guadix participa aux guerres civiles du Royaume de Grenade devenant un bref Royaume avant la reconquête des lieux par les Rois Catholiques en 1489.

Et aussi louez au meilleur prix votre voiture en Andalousie avec Rentalcars.com

Les badlands

Une des particularités de Guadix, ce sont ses badlands. 

Non, ce n’est pas l’OUEST Américain, mais bien la province de Grenade ! 

Les badlands sont un type de paysage aux caractéristiques arides et à la lithologie riche en schiste, largement érodé par l’eau et le vent, en raison du manque de végétation. Les canyons, les ravins, les cheminées de fées (colonnes rocheuses avec des formes sur leurs sommets) et d’autres caractéristiques géologiques du style sont courants dans les badlands.

Selon les successions sédimentaires qui les composent, ces terres peuvent présenter une gamme spectaculaire de couleurs, qui alternent des couches allant du noir bleuté foncé, caractéristique du charbon, à la couleur des matériaux plus tendres, comme le blanc du kaolin ou du gypse, également jusqu’au rouge vif, caractéristique des terres argileuses.

Les maisons troglodytes

Une autre particularité de Guadix, ce sont ses maisons troglodytes.
On en compte près de 2500, ce qui en fait l’une des villes les plus pittoresques de la province et la plus grande ville troglodyte d’Europe.

Nombreuses sont celles qui sont encore habitées, bien que beaucoup ont été transformées en gîtes/locations saisonnières pour les touristes en recherchent d’authenticité et d’expérience hors du commun.

On peut trouver ce type de maison dans divers endroits du comarque de Guadix, mais il y a des quartiers de la ville tels que de las Ermitas où de las Cuevas ou vous pouvez les voir correctement, et même monter sur les points de vues pour les admirer d’en haut et apercevoir les cheminées qui sortent de terre ainsi que profiter d’une magnifique vue sur la ville et les environs.

Nous avons choisi le Mirador de Las Cuevas, qui offre une vue exceptionnelle sur toute la ville et la Sierra Nevada, mais il y en a également le Mirador Padre Poveda qui offre un autre point de vue (nous irons lors de notre prochaine visite de Guadix, je vous rajouterai les photos ici)

Il y a également la possibilité de visiter le Museo Centro de Interpretación Cuevas de Guadix.
Nous n’avons pas pu le visiter cette fois-ci, mais ce sera pour la prochaine fois.

Une terre de cinéma

Que ce soit dans la ville de Guadix ou dans son comarque, de nombreux films y sont tournés depuis les années 30. On retrouve à divers endroits de la ville, des fauteuils de cinéma avec une pancarte expliquant quel film fut tourné à cet endroit.

La gare de Guadix  en 1988 a vu le tournage d’Indiana Jones et la dernière croisade. En effet, lorsque le Docteur Marcus Brody se trouve à la gare d’Iskenderun, et qu’il est assiégé par des mendiants et presque immédiatement enlevé par les nazis, et bien, c’est la gare de Guadix ! Regardez bien la gauche de l’écran et la montagne en arrière-plan, on la reconnaît bien ! 

Les autres choses à voir à Guadix

En se promenant dans la ville de Guadix, on découvre la Cathédrale de l’Incarnation, construite sur la mosquée Al-hama, elle-même construite sur un temple wisigoth, sa construction s’étendit du XVIe jusqu’à la fin du XVIIIe.

Juste à côté se trouve la plaza de la constitucion, sa construction date de la fin du XVIe siècle, début du XVIIe siècle, créant un espace rectangulaire plutôt grand cernées d’arcades. Aujourd’hui, seules huit arches sont d’origine, celles qui soutiennent le bâtiment de l’office du tourisme.

En continuant la balade, on découvre l’ancien Palacio Episcopal avec ses fenêtres en ogives, le palacio de los Marqueses de Villalegre et sa façade en brique flanquée de 2 larges tours. Le palacio de Peñaflor, la iglesia de Santiago et son monastère, l’Alcazaba aux couleurs d’argile, construite par les Musulmans sur une colline artificielle au IXe siècle…

La Calahorra

À une vingtaine de minutes en voiture, de la ville de Guadix, se trouve le village de La Calahorra.

C’est ici qu’en 1965, David Lean a tourné une des 1eres scènes du film aux 5 oscars “le Docteur Jivago” (l’enterrement de la mere du Dr Jivago avec en arrière plan, la Sierra Nevada enneigée). Le film fut entièrement tourné en Espagne.

Un autre début de film fut tourné à La Calahorra en 1971, c’est le générique de la Folie des Grandeurs de Gerard Oury avec Louis de Funès et Yves Montand. Lorsque le carrosse de Don Sallustre avance à vive allure pour récolter les impôts, on peut apercevoir en arrière-plan, le château de la Calahorra et la Sierra Nevada enneigée.

Réserve d'eau de Negratin

Au nord/Est de Guadix, à environ 45 min de route, se trouve la réserve d’eau de Negratin.

C’est la 3e plus grande d’Andalousie, le barrage fut inauguré en 1984. Sur ses rives, des zones sont pour la pratique de sports tels que le canoë, le VTT, la randonnée et le parapente. On peut aussi y pratiquer la pêche. On retrouve également des aires de pique-nique et des zones pour la baignade, la plage de Freila et la plage nudiste et textile de Cuevas del Campo.

Mais ce qui nous a conduit sur les rives de cette réserve d’eau, c’est la source d’eau chaude naturelle de Zújar.
Bien qu’en haut du chemin qui y descend, il est noté baignade interdite, on peut voir des écritures sur le panneau que les habitants du coin ne l’entendent pas de la même oreille ! En effet, une fois arrivé au bord du lagon naturel, nous avons pu trouver une trentaine de personnes qui s’y baignait.
Une eau qui a la source sort à presque 40°C, une fois dans la piscine naturelle, elle est autour des 32°C, un vrai régal ! 

Nous nous sommes ensuite installés sur les rives du lac de Negratin pour passer la nuit. Nous n’étions pas les seuls, de nombreux vans et camping-cars y étaient également installés, il faut dire que le cadre est vraiment magnifique…

Ce coin d’Andalousie se prête vraiment à la vie en van, de longues routes, des paysages vides de toute civilisation, avec des champs d’oliviers à perte de vue, la Sierra Nevada en fond… une sensation de liberté totale.

Retrouvez rapidement la suite de notre week-end dans le désert de Gorafe, juste ici.

Comment s'y rendre ?

Merci d’avoir parcouru notre article, n’hésitez pas à le partager et à le commenter si vous avez des précisions que vous souhaitez partager avec nous et les lecteurs de l’article. Pensez aussi à vous abonner pour être averti par email de chaque nouvel article posté sur le blog Amoureux de l’Andalousie.

Partager l’article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Participez à la création des contenus écrits, photos et vidéos de Amoureux de l’Andalousie et de la gestion du groupe Facebook grâce à notre Tipeee, gagnez des cadeaux pour Noël et soutenez notre communauté.

Espace abonnement

Laisser un commentaire